• Elise

4 raisons d'inviter les rituels dans sa vie

Dernière mise à jour : 11 sept. 2020

Ou comment réenchanter le quotidien et les passages de vie

Au cours d'une existence, chaque être humain passe par des étapes, plus ou moins fondamentales pour son évolution personnelle. Or, dans nos sociétés occidentales, nous avons bien souvent le sentiment d'avoir perdu le sens de ces étapes de vie. En effet, en nous coupant de nos liens avec la Terre, en prônant l'individualité et la productivité, nous avons cru rendre les rites de passages obsolètes.


Mais réinventer les rites de passage dans nos vies modernes, c'est se créer des moyens de traverser les épreuves de manière sereine, transformatrice et consciente, par la création d'un temps de présence à soi individuel ou collectif. C'est de la poésie, de l'art, bien plus que de la psychothérapie, qui s'inscrit de façon nette et puissante dans le quotidien et lui donne une dimension sacrée.


Ils sont une clé essentielle de guérison et de transformation, et je vous partage ici 4 bonnes raisons de les réinviter dans nos vies personnelles, familiales et sociales :




# Reconnecter avec le facteur joie et la célébration


Notre quotidien d'aujourd'hui est émaillé de stress face à tout ce que nous avons l'impression de devoir FAIRE. Nos obligations, nos responsabilités de famille, de travail... Nous ne prenons plus forcément le temps d'être, car ce n'est absolument pas valorisé dans notre société. Et si nous reprenions ce temps d'être, de contempler, de reconnaître le beau dans le quotidien ? Pour cela, il nous faut nous réapproprier la notion de temps, en créant des espaces-temps sacrés, non négociables, dont la forme et le contenu dépendront de qui nous sommes, de ce que nous avons besoin.


Ce peut être une médiation du matin pour accueillir la journée qui commence, un temps de gratitude pour remercier, marcher pieds nus dans l'herbe pour se reconnecter au vivant en soi et autour de soi. Un rituel, entendu comme un ensemble de gestes symboliques qui peuvent être répétés, est une forme de célébration simple de ce qui est, et en cela, c'est un outil formidable pour se reconnecter à la joie toute simple d'être en vie.



# Recréer des rites des passages et marquer les étapes de vie


Nos rites sociaux qui entourent le mariage, les naissances et la mort ont tendance à se vider aujourd'hui de leur caractère sacré. Or, nous sommes des êtres spirituels qui expérimentons la vie sur Terre, une vie matérielle. Pour la plupart de nos ancêtres et pour les peuples "premiers", le sacré n'est absolument pas déconnecté de la matière, il en fait partie. La Nature est sacrée, l'humain est sacré, et nous sommes des êtres qui avons besoin de donner du sens, de contribuer, de partager, de célébrer, au-delà de l'aspect simplement social.


"Nous devons de façon urgente repenser les façons de célébrer la mort, la naissance, les unions, les passages à la vie adulte et les différentes transitions de vie. Sans structure rituelle solide dans ces moments charnières de l’existence,

les individus deviennent perdus et les sociétés se défont. " Paule Lebrun


Nous avons besoin de digérer intérieurement et énergétiquement nos apprentissages, nos évolutions, nos changements, et les rites de passages ont cette fonction de facilitateurs et de balises. Ils nous enracinent, consolident nos bases. De plus, ils permettent de passer plus aisément d'une étape de vie à une autre. Par exemple, nous pouvons créer un rite pour traverser une séparation afin honorer le passé, la relation et le vécu, et laisser aller ce qui ne sert plus pour faire la place au nouveau. De plus, les rituels sont souvent l'occasion de rassembler et créent des liens souvent très forts entre les participants.


Les célébrations de mariages (cérémonies laïques) se développent de plus en plus, ce qui montre à quel point nous avons besoin de donner un sens en dehors de toute pratique religieuse. Mais les petits événements de vie, propres à chacun, peuvent aussi faire l'objet d'un rituel, car c'est un outil qui mobilise la créativité et l'imagination ! D'ailleurs, les enfants adorent les rituels !