Contact

06 65 63 01 86

Elise Petit -  6 La Terrinais - 44750 Campbon

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

© 2019 by Elise Petit. Proudly created with Wix.com

  • Elise

Un rituel pour chaque passage de vie

Mis à jour : mars 9

Pour quelles occasions un rituel peut-il être une bonne idée ?

Dans toutes les cultures, et de tous temps, nous avons honoré les moments de vie marquants de notre histoire, par de grandes cérémonies ou de petits rituels qui, dans un esprit de partage et de joie, permettent d'exprimer leur dimension unique, précieuse, et sacrée - bien entendu, en dehors de toute considération religieuse.


Nos ancêtres utilisaient les rituels à des moments-clés de leur vie. Considérés comme des outils puissants de transformation, d’apprentissage et d’auto-programmation, ils étaient très courants, intégrés à la vie quotidienne. Ensemble de pratiques et de gestes à vivre , découlant d'une intention, ils laissaient une empreinte positive, et favorisaient le passage à une autre étape (nouvelle année, nouvelle saison, nouvelle tranche de vie...).


Aujourd'hui, nous avons la chance d'évoluer dans une société riche de traditions, de cultures et de philosophies et d'êtres libres de nos choix. Nous pouvons nous inspirer des traditions, des symboles, et surtout, nous pouvons les créer, pour donner encore plus de sens à nos célébrations. Nous pouvons choisir en toute liberté quels sont les passages, les circonstances que nous voulons fêter : en effet, chaque étape, même la plus insignifiante, et décider d'en faire quelque chose de beau.



# Le mariage, le rituel le plus "couru"


Le mariage est de loin le rituel le plus courant dans nos sociétés, celui qui a gardé le plus d'importance, et qui généralement se fête de façon collective, communautaire. Mais aujourd'hui, les couples sont de plus en plus variés, fiers de leurs choix, de leur unicité, et ce rituel prend une dimension plus personnelle, plus intime dans l'engagement, plus authenticité, et c'est tant mieux !



Par ailleurs, ce moment d'engagement est parfois vécu de façon superficielle ou inconfortable à cause du stress des préparatifs. La charge matérielle et émotionnelle est telle qu'elle prive le couple de l'occasion de vivre ce moment pleinement, de se poser en toute conscience pour vivre vraiment cet engagement, de se connecter à une énergie sacrée de joie et d'amour. En tant que célébrante de cérémonies laïques et accompagnante en relation d'aide, j'invite vraiment les couples à s'autoriser à prendre le temps de la préparation d'une cérémonie ou d'un rituel laïc, fruit d'une réflexion consciente sur leur histoire commune.


Pourquoi ne pas déclarer que seul suffit cet amour entre deux êtres, et que le célébrer dans l'intimité et simplement sera tout aussi puissant et beau q'une cérémonie en présence d'une assistance nombreuse ? Je le répète souvent, mais "less is more", et la simplicité dans les rituels est essentielle. C'est aussi pour cela que j'adore l'elopement, un concept d'union en toute intimité, comme une fugue, pour laquelle on choisit un lieu pour son énergie, sa symbolique, et que l'on célèbre à 2, ou juste avec ses témoins.


Découvrir : Je vous accompagne dans la préparation et la création de votre cérémonie d'union.



Naissance et mort, les deux autres grandes étapes de vie


La naissance et la mort sont deux passages qui sont également très fêtés et honorés dans notre société occidentale, bien qu'avec la mise à l'écart des rites religieux, leur célébration perd parfois du sens. Les symboles du baptême, en dehors de tout dogme, sont pourtant très beaux : il s'agit d'accueillir l'enfant sur Terre, dans sa famille. C'est la vie, pure, que l'on accueille. Comme le dit Boris Cyrulnik, "faire naître un enfant n'est pas suffisant, il faut aussi le mettre au monde". Aujourd'hui, on peut décider d'accueillir l'enfant par un rituel dès sa naissance, mais aussi plus tard, en lui donnant symboliquement deux guides terrestres (parrain et marrain). Les parrainages et marrainages sont de plus en plus courant et peuvent revêtir une dimension sacrée s'ils sont vécus, là aussi, en conscience.



La mort, quand à elle, est aujourd'hui difficile à appréhender, elle fait peur, et avec le recul des cérémonies religieuses, il est parfois difficile pour la personne en fin de vie et pour ses proches de traverser ce moment de façon sereine, encore moins avec joie. Il ne tient pourtant qu'à nous de réinventer notre rapport à la mort, et de s'inspirer d'autres cultures pour proposer des rituels d'accompagnement de ce passage et des émotions qui vont avec, et de célébration, car la mort est aussi un passage à célébrer, et le rituel vient en accompagnement du processus de deuil.



# Emménager dans un nouveau lieu : le "house blessing"


Un déménagement et l'arrivée dans un nouveau foyer sont des passages de vie qui mobilisent beaucoup d'énergie, et peuvent être source d'angoisses, d'autant qu'ils sont parfois liés à d'autres circonstances de vie difficiles (séparation par exemple). Cependant, des gestes et des rituels peuvent apporter apaisement et favoriser un intégration et un alignement entre soi et son lieu de vie.


Notre maison, c'est un peu comme un autre peau, un cocon, un abri : elle se doit donc d'être "saine" énergétiquement parlant. Or, notre lieu de vie, qu'il soit ancien ou neuf, est déjà porteur de mémoires (liées aux précédents occupants ou à sa construction). La faire nôtre, l'harmoniser avec nous-même, notre famille, et avec nos aspirations, c'est une belle façon de l'accueillir comme une nouvelle donnée indissociable de notre bien-être.


Concrètement, le rituel d'emménagement, qui peut se faire lors de la pendaison de crémaillère, ou de façon plus intime (juste entre soi et sa maison), peut regrouper des actions de nettoyage, purification, de gestes de reliance avec les 4 éléments représentant l'univers, de remerciement et de gratitude, de bénédiction. Il peut aussi servir à projeter nos aspirations et nos rêves, car le lieu de vie est comme une antenne qui amplifie nos vibrations pour les transmettre à l'univers. A nous de l'inventer, en fonction de ce que représente ce nouveau lieu de vie. Un rituel de house blessing, me faisait remarquer une amie, c'est une belle idée de cadeau pour une pendaison de crémaillère ;-).



# Accueillir un passage de vie clé : l'adolescence, les premières règles, le fait de devenir mère...


Ces passages de vie-là sont bien réels, mais peu balisés aujourd'hui dans notre société. Or, ils portent des transformations physiques et énergétiques, émotionnelles et parfois spirituelles très forts, auxquels nous ne sommes pas préparés et pour lesquels nous manquons d'accompagnement. Pour les enfants et les adolescents, la symbolique des gestes est encore très intuitive, et créer des rituels avec eux et pour eux est un merveilleux moyen de traverser les transitions avec sérénité, pour qu'ils se sentent entourés, accueillis, encouragés.


Par exemple, les mères peuvent proposer à leurs filles en âge d'avoir leur premières règles une petite cérémonie d'introduction dans la féminité, ce qui peut être l'occasion d'aborder de nouveaux sujets (fertilité, sexualité, plaisir, respect du corps, cycles...) et de valoriser la transmission entre générations et la sagesse de chacune.


Crédit photo Lunéa Images


Je vous partage ici le blessing way de mon amie Anne-Lise, "chemin de bénédiction" que j'ai eu la joie de célébrer à l'occasion de son enterrement de vie de jeunesse. Ce moment inoubliable de connexion a été pensé pour elle, avec la complicité de ses amies, et a marqué de façon sacrée cette transition vers son statut de femme mariée.




# Célébrer une étape dans son propre développement personnel, qu'elle soit positive ou suite à une crise


A l'instar de certaines de mes clientes qui vivent des changements de vie profonds et traversent des moments d'inconforts, nous pouvons aussi de choisir le rituel comme outil d'accompagnement thérapeutique. Dans une démarche pour lâcher-prise et accueillir la nouveauté, le rituel est très puissant.


Ce peut-être après un divorce, une séparation, une crise familiale ou une grade prise de conscience et le choix de changer de regard et de vision du monde... Le rituel vient baliser et inscrire une mémoire positive qui lie directement le corps et le coeur sans passer par le mental. Les mémoires cellulaires opèrent un nettoyage en profondeur, et permettent de mettre en place le changement.


Crédit photo Méa Photography.


Il se peut aussi que, spontanément, comme ça, vous ayez envie de célébrer un petit quelque chose qui fait soudain sens dans votre vie. Et c'est OK ! Je vous partage d'ailleurs à ce propos une petit bout d'intimité familiale, pour vous le montrer : l'été dernier, nous avons préparé une petite cérémonie de gratitude pour nos parents, suite à des événements de vie difficiles, dont la maladie de mon conjoint. Juste parce que nous sentions que c'était le bon moment pour exprimer de façon forte et symbolique toute notre reconnaissance pour ce qu'ils nous ont apporté, pour leur soutien et leur amour inconditionnel. Un rituel comme celui-ci, ça vous remplit votre réservoir d'amour pour un certain temps !


Alors, si vous aussi ça vous parle, commencez chez vous par mettre en place des petits rituels (lire : https://www.elisepetit.fr/post/4-raisons-d-inviter-les-rituels-dans-sa-vie)


Et si l'accompagnement en rituel de vie que je propose vous interpelle, retrouvons-nous sur la page dédiée.

Belle semaine à vous les douces lumières.